Bogdan Nesterenko

accordéoniste

Après 17 années d’études au sein de la célèbre école soviétique d’accordéon classique et Premier Prix du Conservatoire Supérieur de Musique de Kharkov (Ukraine), Bogdan Nesterenko est devenu soliste de la Philharmonie de Kharkov et a donné de nombreux concerts comme soliste et avec différents groupes musicaux en Ukraine, en Russie, en France et en Allemagne.

Il est Lauréat de Concours Internationaux d’accordéon en Pologne (à Sanok en 2000), en Russie (à Vladivostok en 2000) et titulaire du Grand Prix de Roubaix en 2007 et 2008. Bogdan Nesterenko est l’un des rares accordéon­istes en France à interpréter des oeuvres de musique classique à l’accordéon et à produire régulièrement des récitals en soliste.

Son « bayan » (accordéon russe) est un instrument d’une qualité musicale et instrumentale sans concession et aux possibilités musicales extraordi­naires. Cet accordéon de concert, méconnu en France mais très répandu en Europe de l’Est, offre une richesse fabuleuse de couleurs et de nuances, une large gamme de sonorités alliant la puissance et l’amplitude d’un orgue d’église à la finesse d’un violon et la profondeur chaude d’une voix humaine.

En résidence à Lille depuis 2006, Bogdan Nesterenko se produit aussi en duo avec Stéfan Stalanowski (violon-solo de l’ON de Lille), avec Micha Tcherkassky (balalaïka), avec d’autres groupes musicaux et surtout comme soliste dans toute l’Europe. En 2011 avec l’Orchestre Symphonique de Douai sous la direction de Bruno Membrey, il a créé le Concerto des deux mondes pour accordéon et orchestre d’Omar Yagoubi. B. Nesterenko a produit deux CD en solo.